Exercice et dépression

Vous voulez en savoir plus sur l’exercice et la dépression ? De nombreuses études montrent que les personnes qui font régulièrement de l’exercice bénéficient d’une amélioration positive de leur humeur et d’une diminution des taux de dépression.

Quels sont les avantages psychologiques de l’exercice en cas de dépression ?

L’amélioration de l’estime de soi est un avantage psychologique clé de l’activité physique régulière. Lorsque vous faites de l’exercice, votre corps libère des substances chimiques appelées endorphines. Ces endorphines interagissent avec les récepteurs de votre cerveau qui réduisent votre perception de la douleur.

Les endorphines déclenchent également une sensation positive dans le corps, similaire à celle de la morphine. Par exemple, la sensation qui suit une course ou une séance d’entraînement est souvent décrite comme “euphorique”. Cette sensation, connue sous le nom de “runner’s high”, peut s’accompagner d’une vision positive et énergisante de la vie.

Les endorphines agissent comme des analgésiques, ce qui signifie qu’elles diminuent la perception de la douleur. Elles agissent également comme des sédatifs. Elles sont fabriquées dans votre cerveau, votre moelle épinière et de nombreuses autres parties de votre corps et sont libérées en réponse à des substances chimiques du cerveau appelées neurotransmetteurs. Les récepteurs neuronaux auxquels les endorphines se lient sont les mêmes que ceux auxquels se lient certains analgésiques. Cependant, contrairement à la morphine, l’activation de ces récepteurs par les endorphines de l’organisme n’entraîne pas d’accoutumance ou de dépendance.

Il a été prouvé que l’exercice régulier :

  • Réduit le stress
  • Eloigne l’anxiété et les sentiments de dépression
  • Augmente l’estime de soi
  • Améliore le sommeil

L’exercice présente également ces avantages supplémentaires pour la santé :

  • Il renforce votre cœur.
  • Il augmente les niveaux d’énergie.
  • Il diminue la pression artérielle.
  • Il améliore le tonus et la force musculaire.
  • Il renforce et construit les os.
  • Il aide à réduire la graisse corporelle.
  • Il vous fait paraître en forme et en bonne santé.

L’exercice est-il un traitement de la dépression clinique ?

Les recherches ont montré que l’exercice est un traitement efficace mais souvent sous-utilisé de la dépression légère à modérée.  De plus, l’exercice à l’extérieur (avec la protection solaire appropriée) peut aider à stimuler les niveaux de vitamine D et votre humeur.

Y a-t-il des types d’exercices qui sont meilleurs pour la dépression ?

Il semble que toute forme d’exercice peut aider la dépression. Voici quelques exemples d’exercices modérés :

  • Le vélo
  • La danse
  • Le jardinage
  • Le golf (en marchant plutôt qu’en utilisant le chariot)
  • Le ménage, en particulier balayer, passer la serpillière ou l’aspirateur
  • Le jogging à un rythme modéré
  • L’aérobic à faible impact
  • Le tennis
  • La natation
  • La marche
  • Le jardinage, en particulier la tonte ou le ratissage
  • Yoga

Parce qu’un soutien social fort est important pour les personnes souffrant de dépression, rejoindre un cours d’exercice en groupe peut être bénéfique. Vous pouvez également faire de l’exercice avec un ami proche ou votre partenaire. Ce faisant, vous bénéficierez de l’activité physique et du confort émotionnel, en sachant que d’autres personnes vous soutiennent.

Dois-je parler à mon médecin avant de faire de l’exercice ?

Pour la plupart des gens, il n’y a pas de problème à commencer un programme d’exercice sans consulter un fournisseur de soins de santé. Cependant, si vous n’avez pas fait d’exercice depuis un certain temps, si vous avez plus de 50 ans ou si vous souffrez d’un problème de santé comme le diabète ou une maladie cardiaque, contactez votre fournisseur de soins de santé avant de commencer un programme d’exercice.

Comment puis-je décider des types d’exercice à faire ?

Avant de commencer un programme d’exercice pour la dépression, voici quelques questions que vous devriez considérer :

  • Quelles activités physiques est-ce que j’aime ?
  • Préfère-je les activités de groupe ou individuelles ?
  • Quels programmes conviennent le mieux à mon horaire ?
  • Ai-je des conditions physiques qui limitent mon choix d’exercice ?
  • Quels objectifs ai-je en tête ? (Par exemple : perte de poids, renforcement des muscles, amélioration de la souplesse ou amélioration de l’humeur)

À quelle fréquence devrais-je faire de l’exercice pour atténuer la dépression ?

Essayez de faire au moins 20 à 30 minutes d’exercice, trois fois par semaine. Des études indiquent que faire de l’exercice quatre ou cinq fois par semaine est encore mieux. Allez-y doucement si vous débutez. Commencez par faire 20 minutes d’exercice. Ensuite, vous pouvez augmenter jusqu’à 30 minutes.

Quels sont les conseils pour commencer à faire de l’exercice ?

Lorsque vous commencez votre programme d’exercice, vous devriez planifier une routine facile à suivre et à maintenir. Lorsque vous commencez à vous sentir à l’aise avec votre routine, vous pouvez alors commencer à varier vos heures d’exercice et vos activités.

Voici quelques conseils pour vous aider à commencer :

  • Choisissez une activité que vous aimez. Faire de l’exercice doit être amusant.
  • Inscrivez votre routine d’exercice dans votre emploi du temps. Si vous avez besoin de vous le rappeler, inscrivez-le sur votre calendrier.
  • La variété est l’épice de la vie. Veillez à varier vos exercices pour ne pas vous lasser. Consultez votre gymnase local ou votre centre communautaire pour trouver un assortiment de programmes d’exercices.
  • Ne laissez pas les programmes d’exercices faire sauter la banque. À moins que vous ne les utilisiez régulièrement, évitez d’acheter des abonnements à des clubs de santé ou des équipements coûteux.
  • S’y tenir. Si vous faites de l’exercice régulièrement, cela fera bientôt partie de votre mode de vie et contribuera à réduire votre dépression.

Que dois-je faire si l’exercice est douloureux?

Ne négligez jamais la douleur. Vous pouvez causer du stress et des dommages à vos articulations et à vos muscles si vous continuez à faire de l’exercice malgré la douleur.

Si vous ressentez encore de la douleur quelques heures après avoir fait de l’exercice, vous vous êtes probablement surmené et vous devez diminuer votre niveau d’activité. Si votre douleur persiste ou est intense, ou si vous pensez vous être blessé, contactez votre médecin.

Si vous ne pouvez pas faire régulièrement de l’exercice ou de l’athlétisme, vous pouvez aussi essayer d’autres outils pour améliorer votre humeur. Des études sur la méditation et la massothérapie ont démontré que ces techniques peuvent stimuler la sécrétion d’endorphines, augmenter la relaxation et aider à améliorer l’humeur.

;;;;;; ;

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire