La psychothérapie, ou thérapie par la parole, est un moyen d’aider les personnes souffrant d’une grande variété de maladies mentales et de difficultés émotionnelles. La psychothérapie peut aider à éliminer ou à contrôler les symptômes troublants afin qu’une personne puisse mieux fonctionner et peut augmenter le bien-être et la guérison.

Les problèmes traités par la psychothérapie comprennent les difficultés à faire face à la vie quotidienne, l’impact d’un traumatisme, d’une maladie ou d’une perte, comme la mort d’un être cher, et des troubles mentaux spécifiques, comme la dépression ou l’anxiété. Il existe plusieurs types de psychothérapie et certains types peuvent être plus efficaces pour certains problèmes ou questions. La psychothérapie peut être utilisée en combinaison avec des médicaments ou d’autres thérapies.

Séances de thérapie

La thérapie peut être menée dans un cadre individuel, familial, de couple ou de groupe, et peut aider aussi bien les enfants que les adultes. Les séances ont généralement lieu une fois par semaine et durent de 30 à 50 minutes. Le patient et le thérapeute doivent tous deux participer activement à la psychothérapie. La confiance et la relation entre une personne et son thérapeute sont essentielles pour travailler ensemble efficacement et bénéficier de la psychothérapie.

La psychothérapie peut être de courte durée (quelques séances), pour traiter des problèmes immédiats, ou de longue durée (des mois ou des années), pour traiter des problèmes complexes et de longue date. Les objectifs du traitement et les modalités de la fréquence et de la durée des rencontres sont planifiés conjointement par le patient et le thérapeute.

La confidentialité est une exigence fondamentale de la psychothérapie. En outre, bien que les patients partagent leurs sentiments et leurs pensées personnelles, un contact physique intime avec un thérapeute n’est jamais approprié, acceptable ou utile.

Psychothérapie et médicaments

La psychothérapie est souvent utilisée en combinaison avec des médicaments pour traiter les troubles de la santé mentale. Dans certaines circonstances, les médicaments peuvent être clairement utiles et dans d’autres, la psychothérapie peut être la meilleure option. Pour de nombreuses personnes, un traitement combiné de médicaments et de psychothérapie est meilleur que l’un ou l’autre seul. L’amélioration d’un mode de vie sain, comme une bonne alimentation, un exercice régulier et un sommeil adéquat, peut être importante pour favoriser le rétablissement et le bien-être général.

La psychothérapie est-elle efficace ?

Les recherches montrent que la plupart des personnes qui suivent une psychothérapie voient leurs symptômes soulagés et sont mieux à même de fonctionner dans leur vie. Environ 75 % des personnes qui suivent une psychothérapie en tirent un certain bénéfice. 1 Il a été démontré que la psychothérapie améliore les émotions et les comportements et qu’elle est liée à des changements positifs dans le cerveau et le corps. Les avantages comprennent également une diminution des jours de maladie, de l’invalidité, des problèmes médicaux et de la satisfaction au travail.

Grâce à l’utilisation de techniques d’imagerie cérébrale, les chercheurs ont pu observer des changements dans le cerveau après qu’une personne a suivi une psychothérapie. De nombreuses études ont mis en évidence des changements cérébraux chez des personnes souffrant de maladies mentales (y compris la dépression, le trouble panique, le syndrome de stress post-traumatique et d’autres affections) à la suite d’une psychothérapie. Dans la plupart des cas, les changements cérébraux résultant de la psychothérapie étaient similaires aux changements résultant de la médication. 2

Pour tirer le meilleur parti de la psychothérapie, abordez la thérapie comme un effort de collaboration, soyez ouvert et honnête, et suivez le plan de traitement convenu. Suivez tous les exercices entre les séances, comme écrire dans un journal ou mettre en pratique ce dont vous avez parlé.

Types de psychothérapie

Les psychiatres et autres professionnels de la santé mentale utilisent plusieurs types de thérapie. Le choix du type de thérapie dépend de la maladie et des circonstances particulières du patient et de ses préférences. Les thérapeutes peuvent combiner des éléments de différentes approches pour répondre au mieux aux besoins de la personne traitée.

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) aide les personnes à identifier et à modifier les schémas de pensée et de comportement qui sont nuisibles ou inefficaces, en les remplaçant par des pensées plus justes et des comportements fonctionnels. Elle peut aider une personne à se concentrer sur ses problèmes actuels et sur la façon de les résoudre. Elle implique souvent la mise en pratique de nouvelles compétences dans le “monde réel”.

La TCC peut être utile pour traiter divers troubles, notamment la dépression, l’anxiété, les troubles liés aux traumatismes et les troubles de l’alimentation. Par exemple, la TCC peut aider une personne souffrant de dépression à reconnaître et à modifier les schémas de pensée ou les comportements négatifs qui contribuent à la dépression.

La thérapie interpersonnelle (TIP) est une forme de traitement à court terme. Elle aide les patients à comprendre les problèmes interpersonnels sous-jacents qui sont gênants, comme un deuil non résolu, des changements dans les rôles sociaux ou professionnels, des conflits avec des personnes importantes et des problèmes de relations avec les autres. Elle peut aider les gens à apprendre des façons saines d’exprimer leurs émotions et à améliorer leur communication et leurs relations avec les autres. Elle est le plus souvent utilisée pour traiter la dépression.

La thérapie comportementale dialectique est un type spécifique de TCC qui aide à réguler les émotions. Elle est souvent utilisée pour traiter les personnes ayant des pensées suicidaires chroniques et les personnes souffrant de trouble de la personnalité limite, de troubles de l’alimentation et de SSPT. Elle enseigne de nouvelles compétences afin d’aider les personnes à prendre leur responsabilité personnelle pour modifier un comportement malsain ou perturbateur. Elle implique à la fois une thérapie individuelle et une thérapie de groupe.

La thérapie psychodynamique repose sur l’idée que le comportement et le bien-être mental sont influencés par les expériences de l’enfance et les pensées ou sentiments répétitifs inappropriés qui sont inconscients (hors de la conscience de la personne). La personne travaille avec le thérapeute pour améliorer la conscience de soi et changer les anciens schémas afin de pouvoir mieux prendre sa vie en main.

La psychanalyse est une forme plus intensive de thérapie psychodynamique. Les séances ont généralement lieu trois fois par semaine ou plus.

La thérapie de soutien utilise les conseils et les encouragements pour aider les patients à développer leurs propres ressources. Elle contribue à renforcer l’estime de soi, à réduire l’anxiété, à renforcer les mécanismes d’adaptation et à améliorer le fonctionnement social et communautaire. La psychothérapie de soutien aide les patients à faire face aux problèmes liés à leur état de santé mentale qui, à leur tour, affectent le reste de leur vie.

D’autres thérapies sont parfois utilisées en association avec la psychothérapie :

  • La thérapie assistée par les animaux – le travail avec des chiens, des chevaux ou d’autres animaux pour apporter du réconfort, aider à la communication et aider à faire face aux traumatismes.
  • Thérapie par les arts créatifs – utilisation des thérapies par l’art, la danse, le théâtre, la musique et la poésie.
  • La thérapie par le jeu – pour aider les enfants à identifier et à parler de leurs émotions et de leurs sentiments.